Imprimer
Enfants jouant dans le sable

    Qu'est-ce que la lumière du soleil et comment affecte-t-elle la peau ?

    Le soleil est la source de toutes les énergies et il offre de nombreux avantages : permettre des formes de vie photosynthétiques ou favoriser la production de vitamine D chez les humains. Comme pour la plupart des processus biologiques, il faut cependant trouver un équilibre. L'exposition au soleil est bonne pour la santé, mais elle doit être limitée. Une exposition prolongée peut être nocive, particulièrement pour la peau.

    QU'EST-CE QUE LA LUMIÈRE DU SOLEIL ?

    La lumière du soleil est un spectre de rayons dont les longueurs d'onde varient. La lumière visible a une longueur d'onde située entre 400 et 700 nm. La longueur d'onde de la lumière ultraviolette invisible (UV) est plus courte (entre 280 et 400 nm) et celle de la lumière infrarouge est plus longue (entre 700 nm et 1 mm). Les longueurs d'ondes plus longues, la lumière infrarouge et visible, peuvent pénétrer en profondeur dans la peau. Pourtant, ce ne sont pas celles qui risquent de causer le plus de dommages.

    La lumière ultraviolette à courte longueur d'ondes qui entre en contact avec les cellules cutanées génère des radicaux libres hautement réactifs.

    Illustration de la lumière ultraviolette
    Pénétration du spectre électromagnétique du soleil dans la peau.
    Femme protégeant ses yeux du soleil.
    Il est recommandé d'utiliser une protection solaire : les rayons UVA et UVB peuvent endommager la peau.

    Ces radicaux libres en surnombre (molécules d'oxygène) altèrent les cellules. Plus ils causent de dommages et plus les risques de voir apparaître des rides, une maladie chronique ou d'autres maladies, comme des cancers de la peau, sont importants.

    Le stress oxydatif est généré par un déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité du corps à les neutraliser avec des antioxidants. La lumière ultraviolette ayant une courte longueur d'onde, elle peut seulement pénétrer dans la couche cornée, l'épiderme et le derme (les couches supérieures), mais pas dans l'hypoderme (la couche inférieure). Elle peut tout de même créer toute une série de complications dans ces tissus. 
    Découvrez plus d'informations sur la structure de la peau.

    Il existe trois formes de lumière ultraviolette : les ultraviolets A (UVA), les ultraviolets B (UVB) les ultraviolets C (UVC) :

    • Les UVB donnent à votre peau l'énergie dont elle a besoin pour fabriquer de la vitamine D, mais ils sont aussi responsables des coups de soleil et de dommages directs à l'ADN.
    • Les UVA peuvent également endommager la peau, plus spécialement sous la forme d'un vieillissement prématuré. 
    • Les UVC sont bloqués par l'atmosphère terrestre et n'atteignent donc pas la peau.

    La quantité de lumière ultraviolette avec laquelle la peau entre en contact dépend de nombreux facteurs, par exemple l'heure de la journée, la saison, l'altitude et la localisation géographique. Lorsque les radiations UV sont intenses, notamment vers midi ou au cours d'une chaude journée d'été, il est conseillé de porter des vêtements qui protègent et d'appliquer un écran solaire lorsque vous sortez.

    Illustration des facteurs influençant l'exposition aux UV

    COMMENT LA LUMIÈRE DU SOLEIL AFFECTE LA PEAU

    La lumière du soleil, surtout les rayons UVA et UVB, peut provoquer des coups de soleil, un vieillissement prématuré de la peau, des lésions oculaires, un affaiblissement du système immunitaire, des réactions photoallergiques et phototoxiques, voire un cancer de la peau. Les médecins et les dermatologues signalent de plus en plus la forte corrélation entre la fréquence du cancer de la peau et l'étendue des dommages à l'ADN. Ils rappellent que plus de 90 % des cancers de la peau sont dus à l'exposition au soleil. C'est un fait notoire : le meilleur traitement est encore la prévention grâce à une protection solaire. 
    Découvrez plus d'informations sur la protection en cas d'exposition au soleil.

    Illustration graphique de protection solaire et de réparation de l'ADN

    Ce sont les UVA et les UVB qui ont le plus de conséquence sur la peau. Le tableau ci-dessous détaille les propriétés et les effets de ces deux types de lumières ultraviolettes sur la peau.

    PROPRIÉTÉS DES RAYONS UV

    Propriétés des rayons UVA

    Propriétés des rayons UVB

    Les UVA sont constamment présents, quelle que soit l'heure du jour.

    Ils activent la mélanine déjà présente dans les cellules de la couche supérieure de la peau, générant un bronzage sur le court terme.

    Les rayons UVA peuvent quasiment passer librement à travers les nuages et le smog.

    Ils passent même à travers le verre et les fenêtres.

    Les rayons UVA pénètrent profondément dans la couche réticulaire (derme), c'est pourquoi ils jouent un rôle plus important en matière de dommages liés au soleil sur le long terme, qu'en matière de dommages aigus.

    • Vieillissement prématuré de la peau
    • Allergie au soleil, LP et intolérance solaire
    • Immunosuppression
    • Lésions oculaires et de la rétine

    Effets indirects sur l'ADN via la formation de radicaux libres

    • Mutations génétiques (mélanome)

    Photosensibilité médicamenteuse

    Les rayons UVB varient selon l'heure de la journée. C'est vers midi qu'ils sont les plus forts.

    Ils stimulent la production de nouvelle mélanine, responsable du bronzage durable, et stimulent les cellules pour qu'elles produisent un épiderme plus épais.

    Ils peuvent brûler et abîmer la peau, plus particulièrement durant l'été et à haute altitude.

    Ils pénètrent moins profondément, mais génèrent des radicaux libres dans toutes les couches de l'épiderme.

    Ils ont plus de conséquences sur l'ADN que les UVA et représentent la première cause de dommages à l'ADN.

    Les UVB peuvent atteindre les couches cellulaires les plus profondes de l'épiderme et sont le principal facteur déclenchant de dommages aigus liés au soleil

    • Coups de soleil
    • Dommages directs à l'ADN et cancer de la peau (cancers de la peau sans présence de mélanome)
    • Lésions oculaires et de la rétine

    Photosensibilité médicamenteuse

    PROTECTION DE LA PEAU CONTRE LES RAYONS UVA ET UVB

    Les rayons UVA et UVB ont des effets néfastes sur la peau, mais l'intensité des rayons UVA est plutôt constante au cours de la journée alors celle des UVB varie. Le système d'indice de protection solaire (SPF) des écrans solaires se base sur le niveau de protection contre les UVB du produit. Cependant, les produits arborant le symbole de protection contre les UVA doivent offrir un niveau de protection minimal contre ces UVA. Le ratio doit être de 1:3 pour la protection UVA: UVB.

    Il est donc il important de connaître l'intensité de la lumière ultraviolette là où vous vous trouvez chaque jour et d'appliquer un niveau de protection contre les UV adapté.

    L'Association Européenne de Commerce des Produits Cosmétiques (anciennement Colipa) a également mis en place des normes de protections contre les UV pour les écrans solaires. La norme internationale ISO 24444-2010 fournit également une méthode fiable de test de l'efficacité de la protection contre les UV des produits solaires. Elle est également conforme aux exigences de la Commission Européenne.

    PHOTOTYPES DE LA PEAU ET INDICE DE PROTECTION SOLAIRE

    La protection solaire optimale doit être choisie en fonction de la sensibilité de chacun au soleil (pigmentation de la peau) et de l'intensité du rayonnement. 
    L'indice de protection solaire (SPF) multiplié par la protection naturelle de la peau en minutes indique le temps d'exposition au soleil maximal, sans risque de dommages cutanés dus aux UV.

    Infographie de l'intensité du rayonnement solaire

    Si vous n'êtes pas certain de connaître l'indice de protection solaire adapté à votre type de peau ou à son état de santé, effectuez le test cutané ou consultez un dermatologue pour le découvrir.

    Illustration de la protection dont le corps à besoin
    Illustration de la fréquence d'applications d'un écran solaire

    EFFETS BÉNÉFIQUES DU SOLEIL

    Chacun sait que la lumière du soleil peut avoir un effet bénéfique sur l'humeur, même si le processus exact n'est pas encore totalement compris. En revanche, le fait que le manque de soleil peut entraîner une carence vitamine D et des troubles affectifs saisonniers est largement documenté. Ces deux conséquences sont d'ailleurs peut-être liées.

    Famille marchant sur la plage
    Bénéficier de niveaux appropriés d'exposition aux UVB est indispensable pour de nombreux processus vitaux du corps.
    Femme à l'air pensif
    La quantité de sérotonine, produite dans le cerveau, est directement influencée par la quantité de lumière du soleil à laquelle est exposé le corps un jour précis.

    Élévation de l'humeur (prévention des troubles affectifs saisonniers)
    Les études ont montré que le niveau de production de sérotonine dans le cerveau est directement lié à la quantité de lumière du soleil à laquelle le corps est exposé un jour précis. Les niveaux de sérotonine sont plus élevés les jours de beaux temps que lorsque le temps est couvert. La sérotonine est une substance chimique puissante du cerveau qui régule l'humeur et est associée à des sentiments de bonheur.

    De la même manière, les personnes dont l'exposition au soleil est limitée, souvent au cours des mois d'hiver dans l'hémisphère nord, peuvent souffrir de symptômes de la dépression, avoir des difficultés à se concentrer, manquer d'énergie ou être fatiguées et trop dormir. La présence de tous ces symptômes indique un trouble affectif saisonnier. La cause exacte déclenchant les troubles affectifs saisonniers est encore inconnue. Ce que l'on sait, c'est qu'ils sont provoqués par un manque d'exposition au soleil. La théorie veut qu'ils soient dus à une sous-production de vitamine D, mais cela n'a pas encore été prouvé.

    Vitamine D 
    La vitamine D est indispensable à de nombreux processus vitaux du corps ; elle permet notamment de conserver des os sains et de réduire les risques de dépression.

    Découvrez plus d'informations sur cette substance importante qu'est la vitamine D.

    EFFETS NOCIFS DU SOLEIL SUR LA PEAU

    Beaucoup de complications négatives peuvent découler d'une surexposition au soleil. Des coups de soleil au cancer de la peau, voici une brève description les complications les plus courantes.

    Coups de soleil

    Les coups de soleil représentent la forme la plus courante de dommages liés au soleil. Les rayons UVB en sont les principaux responsables. Ils se caractérisent par une peau rouge, douloureuse et présentant des cloques. Il est possible que ces symptômes n'apparaissent pas immédiatement ; jusqu'à cinq heures sont parfois nécessaires pour qu'ils soient perceptibles. Les coups de soleil peuvent être évités. Pour cela, il faut appliquer un écran solaire quotidiennement et limiter l'exposition au soleil lorsque les rayons UV sont les plus forts (entre 10 h et 16 h). Le traitement des coups de soleil doit se concentrer sur le rafraîchissement de la peau afin de soulager la douleur et les inflammations. Cela inclut l'application d'un tissu en laine ou en coton frais sur la zone touchée et l'utilisation de produits solaires rafraîchissants et apaisants. 
    Découvrez plus d'informations sur les produits après-soleil Eucerin.

    Les coups de soleil se caractérisent par une peau rouge, douloureuse et présentant des cloques.

    Dans les cas de brûlures graves, consultez immédiatement un médecin. Vous devez également consulter un médecin si vous avez des coups de soleil et vous sentez faible et déshydraté, si vous avez beaucoup de cloques ou si un jeune enfant ou un bébé souffre de coups de soleil.

    Allergies au soleil

    Symptômes de la lucite polymorphe (LP)
    Les symptômes de la LP sont récurrents et apparaissent une à deux années après l'exposition aux rayons UV.
    Symptômes de l'acné de Majorque
    L'association d'une exposition au soleil et de certains produits cosmétiques peut faire apparaître l'acné de Majorque.

    La lucite polymorphe (LP) est la forme la plus courante d'allergie au soleil. Elle est diagnostiquée chez environ 90 % de tous les patients souffrant de ce type d'allergie. Elle touche environ 20 % des personnes en Europe de l'Ouest et aux États-Unis. Les allergies au soleil se déclenchent à cause du stress oxydatif généré par les UVA et, dans une moindre mesure, les radicaux libres générés par les UVB.

    La lucite estivale (acné de Majorque) se déclenche lorsque le rayonnement UV est associé à certains ingrédients d'écrans solaires ou de produits cosmétiques topiques, comme les émulsifiants, causant des irritations et des inflammations des follicules sébacés. La lucite estivale touche environ 1 à 2 % de la population et plus particulièrement les femmes jeunes ou d'âge moyen (25 à 40 ans). Ses symptômes sont très similaires à ceux de la LP : il est souvent difficile de les distinguer.

    Photosensibilité médicamenteuse

    Des réactions phototoxiques et photoallergiques peuvent se développer lorsqu'un médicament, qui normalement ne cause pas de sensibilité au soleil, subit une photoactivation au cours d'une interaction avec la lumière ultraviolette lorsqu'elle pénètre dans la peau, entraînant des manifestations cutanées.

    Les réactions de photosensibilité peuvent être la conséquence d'une prise de médicaments orale (systémique) et de produits cosmétiques ou de médicaments appliqués de manière topique. 

    Certains médicaments anti-inflammatoires, ou analgésiques, tels que l'ibuprofène, peuvent être à l'origine de la photosensibilité. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, les diurétiques, les statines, les rétinoïdes et les antifongiques, sont d'autres médicaments photoactifs couramment utilisés. Il est donc important de prendre cette information en compte avant de choisir un produit hydratant, une lotion ou un écran solaire.
    Découvrez plus d'informations sur la photosensibilité médicamenteuse.
    Femme prenant un cachet
    Les réactions photoallergiques peuvent apparaître lorsqu'un médicament interagit avec les rayons du soleil.

    Si vous n'êtes pas certain que le médicament que vous prenez puisse causer une photosensibilité ou si vous souhaitez obtenir des informations générales sur les médicaments pouvant la déclencher, consultez un dermatologue ou un pharmacien.

    Visage d'une femme âgée.
    Le vieillissement prématuré peut être déclenché par l'exposition au soleil et apparaître sous forme de ridules et d'une peau dure.

    Vieillissement prématuré de la peau
    Dans la plupart des cas, le vieillissement prématuré est dû à l'exposition au soleil. Les réactions incluent des taches de rousseur, des taches de vieillesse (également appelées taches séniles), une dilatation permanente de petits vaisseaux sur le visage, une peau rugueuse et dure, de petites rides qui disparaissent lorsqu'elles sont étirées, un aspect tacheté, un relâchement de la peau et des kératoses actinitiques.

    Cancer de la peau
    Le cancer de la peau apparaît le plus souvent sur la peau plus exposée au soleil, la peau du visage est donc particulièrement vulnérable. La kératose actinique est une lésion pré-cancéreuse et certaines kératoses peuvent évoluer en cancer.

    Les kératoses actiniques se présentent sous la forme de plaques squameuses sèches de peau, résultats des dommages produits par des années d'exposition au soleil. Elles sont roses, rouges ou brunes et mesurent de 0,5 à 3 cm de large. Elles apparaissent le plus souvent sur le visage (surtout les lèvres, le nez et le front), le cou, les avant-bras et le dos des mains. Chez les hommes, elles peuvent apparaître sur les bords des oreilles et les cuirs chevelus chauves; et chez les femmes, sur les jambes, sous les genoux.

    Les cancers de la peau basocellulaires ressemblent à de petites grosseurs rouges ou roses, brillantes qui se développent lentement. Si elles ne sont pas retirées, elles tendent à se transformer en croûte, à saigner ou à évoluer en ulcère. On les trouve généralement sur le visage, le cuir chevelu, les oreilles, les mains, les épaules et le dos. Les cancers spino-cellulaires se présentent souvent sous la forme de grosseurs roses. La peau peut être squameuse ou dure en surface et elles apparaissent souvent sur le visage, le cou, les lèvres, les oreilles, les mains, les épaules, les bras et les jambes. Ils peuvent facilement saigner et évoluer en ulcère.

    Le mélanome est le cancer de la peau le plus grave. Le premier signe de la maladie est souvent l'apparition d'un nouveau grain de beauté ou le changement d'apparence d'un grain de beauté existant. Les mélanomes sont généralement de forme irrégulière, de plusieurs couleurs et peuvent atteindre une largeur de plus de 6 mm. Ils peuvent se développer sur n'importe quelle partie du corps, mais le dos, les jambes, les bras et le visage sont celles le plus souvent atteintes.
    Femme observant une lésion sur son épaule gauche.
    Le cancer de la peau est souvent le résultat des dommages produits par des années d'exposition au soleil. Il est recommandé d'utiliser une protection appropriée pour la peau.
    Dermatologue examinant la peau.
    Des examens réguliers, effectués par un dermatologue, sont nécessaires. Tout changement perçu de la peau doit immédiatement être signalé à un médecin.

    Si vous avez le moindre doute sur les symptômes relatifs aux dommages liés au soleil, nous vous recommandons de consulter votre médecin généraliste ou un dermatologue.