Comment les hormones agissent-elles sur ma peau - et qu’est-ce que je peux y faire ?

De nombreuses femmes ont des boutons pendant leurs règles

Si vous êtes une femme, vous saurez que vous pouvez tout à coup vous retrouver pleine de boutons juste avant et pendant vos règles. Même si votre peau est normalement bien lisse. Pourquoi ?

Nos hormones constituent l’une des principales causes de l’acné, aussi bien chez l’adulte que chez l’adolescent. Cet article examine le lien entre l’acné et les hormones et explique pourquoi elles ont plus d’effet sur les femmes. Il examine comment les fluctuations des taux hormonaux pendant le cycle menstruel, la grossesse et la ménopause peuvent induire l’acné.

Quel est le lien entre l'acné et les hormones ?

On ne sait pas exactement comment les hormones affectent l’acné, mais nous savons qu’elles sont étroitement liées.

L'acné est liée à de nombreuses causes mais il s'agit toujours d'une maladie hormonale. Les hormones sont responsables du développement de nos glandes sébacées et nous n’attrapons de l’acné que quand ces glandes arrivent à maturité, au moment de la puberté. Au moment de la puberté, notre corps produit trop d'hormones mâles (androgènes) qui stimulent la production de sébum dans les glandes sébacées et la surproduction de sébum (appelée séborrhée) est un des facteurs qui peut provoquer l’acné. .
Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sous les causes et facteurs déclencheurs de l’acné et sous le développement de l’acné.

Les hormones stimulent la production de sébum dans les glandes sébacées

Les hormones et l’acné ont des effets différents sur les hommes et sur les femmes

Au moment de la puberté, les taux de testostérone (une hormone sexuelle mâle) augmentent, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. 

Chez les hommes, cela induit le développement du pénis et des testicules. Chez les femmes, cela augmente la force musculaire et osseuse. La testostérone induit aussi l’acné et c’est la raison pour laquelle la prévalence de cette maladie est aussi élevée pendant l'adolescence. Jusqu’à 70% des jeunes sont confrontés à des problèmes de peau et d'acné au cours de la puberté1

Dans la plupart des cas, l’acné s'améliore nettement après la puberté. Quoi qu’il en soit, jusqu'à 40% des adultes (à partir de 25 ans) sont atteints d'acné au moins occasionnellement *1 Ce qui est surprenant, c’est que 75 - 85 % sont des femmes *2.

À la puberté, les taux de testostérone augmentent aussi bien chez les hommes que chez les femmes

C’est là que les différences commencent. Tandis que chez les hommes, les hormones se stabilisent au fil des ans, chez les femmes, elles continuent à fluctuer. Entre 20 et 40 ans plus spécialement et ensuite une nouvelle fois à la ménopause, les femmes sont particulièrement sujettes à l’acné hormonale. Trois facteurs sont responsables :

  • Le cycle menstruel
  • La grossesse
  • La ménopause

*1 - Zouboulis, Hautarzt 2014 · 65:733–750.
*2 - Zeichner et al., J Clin Aesthet Dermatolog., 2017; 10 (1): 37-46 and Holzmann, Sharkery, Skin Pharmacol Physiol 2014; 27: 3-8

L'acné hormonale et le cycle menstruel

Une étude dermatologique a montré que plus de 60% des femmes touchées par l’acné constatent régulièrement une aggravation de leurs symptômes avant les règles *3.

C’est parce que le cycle menstruel fait augmenter et diminuer les taux hormonaux qui ont des effets différents aux différents moments du mois.

Les femmes font souvent des poussées d’acné vers le vingtième jour de leur cycle menstruel.

Le cycle menstruel dure habituellement 28 jours (il commence le premier jour d’un cycle et se termine un jour avant le début des saignements suivants) et chaque jour le taux des hormones est différent :

  • Jours 1 à 14
    Deux hormones libérées par l’hypophyse − Follicle Stimulating Hormone (FSH) et Luteinizing Hormone (LH) − contrôlent la fonction ovarienne et leur production d’hormone. Pendant cette période, les œstrogènes (les hormones qui favorisent les caractéristiques féminines) sont prédominants par rapport à la progestérone (l’hormone qui aide à préparer le corps de la femme pour la conception et la grossesse).

  • Jours 14 à 28
    Les taux de progestérone augmentent et elle devient l’hormone prédominante. Au niveau de la peau, cette augmentation stimule la production de sébum. Les taux des œstrogènes baissent.

Peu avant le début des saignements, les œstrogènes et la progestérone sont à leur taux les plus bas. À ce moment, la testostérone (toujours présente chez la femme aussi, même si c’est en quantité moins importante que chez l’homme) atteint un taux supérieur à celui des hormones femelles, ce qui provoque une augmentation de la production de sébum.

L'acné prémenstruelle apparaît généralement 7 à 10 jours avant les règles – c’est-à-dire environ vers les jours 18 à 21. Pendant les règles à proprement parler, l’état de la peau s’améliore généralement.  

*3 - http://www.webmd.com/skin-problems-and-treatments/acne/features/period#1

L’acné pendant la grossesse

La grossesse est un autre moment au cours duquel les hormones fluctuent et les femmes ont des taux d'androgènes plus élevés (hormones mâles) qui peuvent provoquer de l’acné.

Plus de la moitié des femmes enceintes souffrent de problèmes d’acné pendant la grossesse, au moins de temps en temps.4 Celles qui ont déjà une peau à tendance acnéique sont plus susceptibles d’avoir de l’acné pendant leur grossesse bien que certaines femmes qui n’avaient jamais eu d’acné avant leur grossesse en ont pour la première fois pendant la grossesse *4.

Les fluctuations hormonales peuvent provoquer de l’acné pendant la grossesse

C’est au cours du premier trimestre (les 3 premiers mois de la grossesse) que les taux hormonaux sont les plus élevés et certaines sources suggèrent que si la femme enceinte ne fait pas de poussée d’acné pendant les 3 premiers mois, il est peu probable qu’elle en fasse pendant le reste de la grossesse (cette hypothèse n’est cependant pas étayée par des preuves concluantes). En fait, l'acné gravidique peut apparaître pour la première fois à n’importe quel stade de la grossesse et/ou après l'accouchement..

Par ailleurs, certaines femmes qui ont une peau à tendance acnéique rapportent également n’avoir eu aucune poussée d’acné pendant toute leur grossesse.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser à votre médecin

Le gynécologue qui s’occupe de vous pendant votre grossesse peut parfaitement vous conseiller dans le cadre de vos problèmes de peau pendant cette période ou il peut, le cas échéant, vous rediriger vers un dermatologue. Il est important que vous consultiez votre médecin avant de prendre n’importe quel médicament ou de modifier votre alimentation de quelque manière que ce soit. Un fœtus en développement a besoin d’une alimentation saine et équilibrée et certains médicaments antiacnéiques, par exemple l’isotrétinoïne (un médicament utilisé pour le traitement de l’acné sévère), ne peuvent pas être pris pendant la grossesse car ils peuvent nuire à l’enfant à naître.

*4 - http://www.webmd.com/skin-problems-and-treatments/acne/acne-during-pregnancy-treatments-causes#3

L’acné et la ménopause

De nombreuses femmes rapportent des problèmes de peau au moment de la ménopause : sécheresses, éruptions, sensibilité accrue et même lésions acnéiques et boutons. Comme c’est le cas pendant le cycle menstruel et la grossesse, certains de ces problèmes peuvent être dus à des fluctuations hormonales. 

Quand la ménopause débute, le corps de la femme subit de profonds changements. Les œstrogènes et la progestérone sont produits en quantités de plus en plus faibles, ce qui peut provoquer l’apparition de divers symptômes, notamment : bouffées de chaleur, irrégularité des cycles menstruels et problèmes de peau.

Au fil du temps, les cellules cutanées sont aussi de moins en moins capables de retenir l’humidité et la peau a besoin de plus de temps pour se renouveler et guérir. Elle devient plus mince et moins élastique et de ce fait plus sensible, plus sèche et plus sujette aux lésions acnéiques.

Qu’est-ce que je peux faire pour garder le contrôle sur mes hormones et sur l’acné ?

  • Demandez conseil à un professionnel. 

    Si vous souffrez d’acné, consultez votre médecin qui vous conseillera sur le traitement le plus approprié en fonction de votre peau. Cela pourrait être de consulter un endocrinologue (un spécialiste des hormones) ou un gynécologue (un spécialiste du système reproducteur de la femme).

    Certaines femmes trouvent que la pilule contraceptive les aide à lutter contre l’acné menstruelle. Cet effet est dû à la production d'une protéine appelée Sex-Hormone Binding Globulin (SHBG) qui absorbe la testostérone et entraîne ainsi une augmentation des taux d’œstrogènes dans le sang.

Certaines femmes trouvent que la pilule contraceptive améliore leur acné.

Si vous êtes enceinte ou que vous prévoyez de l’être, évitez tous les médicaments antiacnéiques et demandez un autre traitement à votre médecin ou à votre gynécologue. Les médicaments anti-acnéiques contiennent des substances chimiques dangereuses pour le bébé à naître.

Pour les hommes, certaines options médicales sont disponibles qui peuvent les aider à conserver leurs taux de testostérone et contrôler l’acné. Le cas échéant, le médecin pourra vous conseiller le traitement le plus adapté à votre cas.

  • Prenez soin de vous
    Une activité physique et une alimentation saine et équilibrée vous aideront à rester en forme (et vous donneront aussi l'impression d’un meilleur contrôle). Une alimentation riche en phyto-œstrogènes (hormones naturellement présentes dans les plantes qu’on trouve par exemple dans le soja et d’autres légumes) peut aussi vous aider à garder des taux hormonaux équilibrés. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sous comment modifier mon alimentation pour aider ma peau à tendance acnéique ?

Articles Associés

Envie d'avoir plus de conseils d'experts Eucerin pour votre peau ?

Abonnez-vous maintenant à la newsletter et soyez informées en avant-première de tous les avantages et nouveautés d'Eucerin !

  • Devenir testeuse
  • Collecter les points bonus
  • Profiter des bons plans