Imprimer

Les effets du soleil sur le corps Prévention et protection contre les rayons UV nocifs

Au quotidien, nous protégeons notre corps du soleil en portant des vêtements. Nous ne prévoyons une protection solaire que lorsque notre corps est entièrement exposé, en vacances, durant de longues périodes. Pourtant, il est important de protéger notre peau dès qu'elle est exposée aux rayons UV, que ce soit parce que la journée est ensoleillée ou, par exemple, parce que l'on porte un haut à manches courtes, un short ou une jupe.


SIGNES ET MANIFESTATIONS

COMMENT RECONNAÎTRE LES EFFETS NOCIFS DU SOLEIL SUR LE CORPS

La peau du corps se distingue de celle du visage de diverses façons :

Diagramme de la peau
La peau du corps est plus épaisse que la peau du visage : elle a de plus grandes cellules et se déshydrate moins rapidement.
Femme en maillot de bain blanc
La peau du corps requiert un type de protection solaire différent de celui de la peau du visage.

  • Le corps n'étant pas exposé directement à l'environnement, les cellules de sa peau se renouvellent moins souvent que sur le visage. L'exfoliation naturelle est moins importante : la peau du corps tend donc à être plus épaisse et plus squameuse.
  • La couche supérieure de la peau du visage a de plus petites cellules que dans tout le reste du corps. Cela signifie que la barrière cutanée est plus faible à cet endroit et que le visage se déshydrate plus rapidement que le corps.
  • Sur le visage, l'épiderme a une épaisseur d'environ 0,12 mm, tandis que sur le corps, la moyenne est d'environ 0,60 mm. Cette épaisseur peut conduire à l'accumulation de cellules mortes et à la prolifération des bactéries.

La peau du visage et celle du corps ont des besoins différents en termes de protection solaire. Une protection pour le visage est conçue pour répondre aux besoins spécifiques d'une peau plus fine et plus exposée. Elle peut même être teintée pour unifier le teint.

En savoir plus sur les effets du soleil sur le visage.
En savoir plus sur la structure de la peau.

Une protection solaire adaptée pour le corps peut contribuer à prévenir un certain nombre de problèmes de peau :

Coup de soleil
Les rayons UVB sont à l'origine d'un sérieux problème dû aux UV : le coup de soleil. Ils pénètrent moins profondément dans la peau mais ils sont la principale cause de dégradation directe de l'ADN. Une peau non-protégée peut rougir, cloquer et être extrêmement douloureuse. Ceci est particulièrement dangereux chez l'enfant et l'adolescent, car les risques de développer plus tard un cancer cutané épithélial ou un mélanome malin s'en trouvent accrus. En savoir plus sur la protection contre les coups de soleil chez l'enfant.

Vieillissement cutané prématuré
Entre autres effets nocifs, le soleil peut causer des rides profondes, relâcher le tissu cutané et lui faire perdre son élasticité. En savoir plus sur le vieillissement cutané prématuré.

Hyperpigmentation/Taches brunes
L'exposition excessive au soleil est la principale cause d'hyperpigmentation - un problème de peau sans danger mais désagréable qui conduit à l'apparition de taches brunes sur la peau. En savoir plus sur l'hyperpigmentation.

Lucite polymorphe
Les zones du corps qui sont habituellement couvertes peuvent réagir à l'exposition au soleil, par exemple au printemps ou en vacances. Cette maladie, qui se caractérise par  une éruption cutanée qui démange et brûle, est appelée lucite estivale bénigne.

Buste féminin
Le décolleté et la poitrine subissent la même exposition au soleil que le visage.
Visage d'une femme
Les épaules sont souvent extrêmement exposées au soleil durant l'été.

Lucite estivale bénigne
Contrairement à l'acné, cette éruption de lésions rouges enflammées n'est pas causée par des variations hormonales ou des bactéries, mais par une réaction cutanée à la chaleur du soleil et à certains ingrédients que l'on retrouve dans les produits de soins de la peau et les écrans solaires. La lucite estivale est très similaire à la lucite polymorphe et il peut s'avérer difficile de distinguer l'une de l'autre.

Dermatite atopique/Psoriasis
Chez les personnes atteintes de dermatite atopique ou de psoriasis, une protection solaire est essentielle car la peau est déjà sèche. Les traitements en application locale peuvent rendre la peau affectée plus sensible aux coups de soleil. En savoir plus sur la dermatite atopique ou le psoriasis.

Peau diabétique
La peau diabétique retient l'eau moins efficacement que la peau d'une personne saine. Le manque d'hydratation est souvent à l'origine de démangeaisons intenses qui peuvent survenir sur l'ensemble du corps. Le soleil dessèche davantage la peau et la rend plus sensible aux infections. La diminution de la sensation de douleur chez les diabétiques accroît également les risques de coups de soleil.

Cancer de la peau
Il existe quatre types de cancers ou de lésions précancéreuses liés aux rayons UV.
La kératose actinique se manifeste par un épaississement rugueux d'une petite zone de la peau qui a été exposée au soleil durant une longue période. Certaines kératoses actiniques évoluent en cancer.
Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus fréquent. Il présente des plaies ouvertes, des plaques rouges, des excroissances roses, des nodules luisants ou des cicatrices.
Le carcinome spinocellulaire se manifeste par une plaque persistante, rouge et squameuse qui peut saigner en cas de complication. C'est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent chez les personnes à la peau blanche.
Enfin, le type de cancer de la peau le plus grave est le mélanome. La majorité des mélanomes sont noirs ou bruns, mais ils peuvent aussi être couleur chair, roses, rouges, violets, bleus ou blancs.

Dos de femme
Les rayons UVB peuvent altérer l'ADN, ce qui est particulièrement dangereux chez l'enfant et l'adolescent.

Si vous avez la moindre question à propos de votre peau, il est important de demander l'avis spécialisé d'un dermatologue.


CAUSES ET FACTEURS DÉCLENCHEURS

QUE FAIRE POUR RÉDUIRE LES RISQUES LIÉS AU SOLEIL

Le meilleur moyen d'éviter les maladies de peau photo-induites est d'éviter le soleil autant que possible. Cela n'étant pas toujours possible, ni même souhaité, il faut prévoir une protection solaire. Il est important de comprendre que les rayons nocifs peuvent toucher la peau même par temps nuageux, à l'ombre ou dans l'eau. Les précautions sont donc nécessaires même en dehors des heures d'exposition directe au soleil.

Bien que le soleil ait de nombreux avantages (amélioration de l'humeur, production de vitamine D, amélioration de la circulation et augmentation de la production de mélanine), les effets nocifs des UVA (lésions aux yeux, immunodépression, vieillissement cutané prématuré, mutations génétiques/mélanome, allergie solaire et intolérance solaire) et des UVB (lésions aux yeux, bronzage des peaux asiatiques, coups de soleil et mutations génétiques/cancers de la peau autres que mélanomes) doivent être évités pour prévenir les dommages sur la peau.

Les effets nocifs des UVA et des UVB peuvent être limités grâce aux gestes suivants :

Femme portant un chapeau
Le port de vêtements ou d'un chapeau adapté lors de l'exposition au soleil contribue à réduire les risques qui y sont liés.

  • Limiter l'exposition directe au soleil, en particulier l'exposition prolongée entre 11h et 15h.
  • Appliquer de façon généreuse et répétée des produits de protection solaire.
  • Éviter d'exposer les enfants au soleil.
  • Connaître son propre type de peau et les conséquences éventuelles d'une exposition solaire.
  • Porter des vêtements et des chapeaux adaptés.
  • Connaître les effets de chaque traitement sur la tolérance cutanée au soleil.


FACTEURS AGGRAVANTS

QUELS FACTEURS AUGMENTENT LES RISQUES LIÉS AU SOLEIL

Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres aux maladies et problèmes de peau liés au soleil. Cela peut être dû à plusieurs facteurs :

  • Influences hormonales
Un certain type d'hyperpigmentation, appelé mélasma ou chloasma, survient plus fréquemment chez les femmes. On pense, en effet, qu'il se manifeste lorsque les hormones sexuelles féminines stimulent la surproduction de mélanine en réaction à l'exposition de la peau au soleil.
  • Génétique
Si au moins l'un des parents a souffert d'un cancer de la peau, l'enfant a plus de risques d'être atteint. 
  • Âge
Le risque de développer un cancer augmente avec l'âge. Le mélanome, qui peut toucher n'importe quelle partie du corps, est plus fréquent chez les 55-64 ans que chez les personnes plus jeunes.
  • Traitement médicamenteux
Certains médicaments, y compris des pilules contraceptives et des antibiotiques, peuvent augmenter la sensibilité de la peau et la rendre plus sujette aux troubles de la pigmentation.
  • Traitements post-dermatologiques
Les peelings chimiques et les traitements au laser peuvent rendre la peau rouge et très sensible au soleil.

Femme prenant un médicament
Certains médicaments, y compris des pilules contraceptives, peuvent augmenter la sensibilité aux rayons du soleil.
Femme regardant à gauche
Les facteurs hormonaux ou génétiques et l'âge peuvent également influer sur la sensibilité à la lumière.
Femme regardant à droite
Les peaux naturellement pâles sont plus sensibles au soleil que les autres types de peau.

  • Couleur de peau
Les personnes rousses ou blondes, qui ont la peau très pâle et de nombreuses tâches de rousseur, sont plus susceptibles de souffrir de coups de soleil et bronzent moins facilement. 
  • Affections cutanées
Les personnes souffrant de psoriasis ou de dermatite atopique ont tendance à avoir la peau sèche et sensible, et nécessitent donc une protection solaire adaptée.
  • Lucite estivale
Cette réaction cutanée touche surtout les femmes jeunes ou d'âge moyen (25-40 ans).

Pour savoir si vous avez une peau à risques, consultez un dermatologue.


SOLUTIONS

SOLUTIONS

Il est extrêmement important de prévenir et de protéger la peau des effets nocifs du soleil. En effet, si la peau est trop abîmée, elle ne peut pas se régénérer et les dommages deviennent irréversibles.

Crèmes et lotions de prévention et de protection

Pour protéger le corps des effets nocifs des rayons UV :

  • Choisissez le facteur de protection solaire approprié.
  • Appliquez suffisamment d'écran solaire.
  • Renouvelez l'application à quelques heures d'intervalle pour maintenir la protection de la peau, en particulier si vous avez nagé, transpiré ou vous êtes essuyé(e).

La gamme de protections solaires corps Eucerin allie des filtres UV et de la licochalcone A, un facteur de protection biologique. Le filtre avec Tinosorb S, hautement efficace et stable, protège avec fiabilité des coups de soleil tandis que la licochalcone A a un effet antioxydant qui protège les cellules de la peau des dommages photoinduits liés aux radicaux libres.

La protection solaire a été conçue pour s'adapter aux besoins de chaque type de peau du corps :

Femme appliquant un écran solaire
Choisir un écran solaire adapté à son type de peau est essentiel.
Femme avec son enfant
Certains types de peau, comme la peau des enfants ou les peaux sujettes aux allergies, nécessitent une attention particulière.

Pour les peaux normales, la Sun Lotion 50 (Texture extra-légère) Eucerin pénètre facilement. Ce produit est également disponible en spray solaire en SPF 20 et SPF 50+.

Pour les peaux atopiques, choisissez la Sun Lotion Extra-Légère Eucerin, cliniquement testée sur des patients atteints de cette maladie de peau.

Pour les peaux mixtes et à tendance acnéique, Sun Spray Transparent Eucerin, disponible en SPF 30 et SPF 50, offre une protection extra-légère cliniquement prouvée.

Pour les peaux sujettes aux allergies solaires, la crème Sun LEB Protection Crème-Gel Eucerin est disponible en SPF 25 et SPF 50+. Elle est sans parfum ni émulsionnants pour réduire les risques d'intolérance, et son efficacité est prouvée pour les peaux sujettes aux allergies solaires comme la lucite estivale bénigne.

Outre la protection solaire, il est important de rafraîchir, d'apaiser et d'hydrater la peau après l'avoir exposée aux rayons UV. Tous les produits pour le corps Eucerin sont à utiliser en association avec des produits après-soleil.


Autres options

En plus des crèmes et lotions dermatologiques, il existe d'autres moyens de protéger la peau des effets nocifs des rayons UV :

  • Portez des vêtements qui couvrent les zones les plus vulnérables de la peau, y compris des T-shirts à manches longues et des pantalons.
  • Portez un chapeau à large rebord.
  • Prévoyez une ombrelle ou une tente pare-soleil lorsque vous sortez. Ces objets incluent des filtres protecteurs anti-UV et des matériaux réfléchissants pour réduire les effets des rayons UVA et UVB. 
  • Adoptez un régime alimentaire riche en caroténoïdes (fruits et légumes rouges, jaunes et orange). C'est prouvé : consommés sur une longue période, ils renforcent les défenses naturelles de la peau. Il est également prouvé que les régimes riches en acides gras Oméga (huile d'olive, poissons gras, etc.), pauvres en viande rouge et en produits laitiers, et riches en vitamines C et E et en flavonoïdes ont un effet similaire.
Famille sur la plage
Porter des vêtements couvrants peut également aider à prévenir les dommages dus au soleil.
Femme mangeant une pomme
Un régime riche en caroténoïdes et en acides gras Oméga renforce les défenses naturelles de la peau.

Si vous avez des inquiétudes concernant les dommages cutanés dus au soleil, veuillez consulter un dermatologue.