Imprimer

Dermatite atopique sur le visage chez l'enfant Identifier et soulager la gêne

12 à 20 % des enfants dans le monde ont tendance à la dermatite atopique, une affection de la peau chronique mais non-contagieuse qui concerne également l'adulte. Également appelée eczéma atopique, les symptômes caractéristiques incluent une peau sèche et irritée avec des poussées occasionnelles qui provoquent des démangeaisons, des inflammations et des irritations modérées à intenses. Des soins dermocosmétiques réguliers et constants peuvent aider à atténuer les symptômes et à prolonger les phases de rémission entre les poussées.


SIGNES ET MANIFESTATIONS

COMPRENDRE LA DERMATITE ATOPIQUE ?

La dermatite atopique (ou eczéma atopique) est une affection de la peau gênante et parfois éprouvante, durable, très courante chez les enfants, en particulier dans les pays occidentaux. Environ 2 à 5 % des adultes sont concernés lorsque cela affecte 11 à 20 % des enfants dans le monde souffrent de dermatite atopique, une affection de la peau chronique mais non-contagieuse qui concerne également l'adulte.

La dermatite atopique classique se traduit par deux « phases ». Une phase inactive (de "rémission"), pendant laquelle la peau est très sèche, irritée et squameuse et a besoin d'être hydratée chaque jour. Une phase active (ou « poussées ») qui est plus douloureuse et qui doit être traitée avec des dermocorticoïdes topiques afin d'atténuer les inflammations et les démangeaisons.

Illustration d'une peau présentant les symptômes d'une dermatite atopique.
1. L'altération des défenses cutanées facilite l'invasion par les micro-organismes
2. Activation des cellules immunitaires, inflammation
3. Sensations de démangeaisons

La dermatite atopique se manifeste différemment chez le bébé, l'enfant et l'adulte :

  • Les bébés peuvent présenter des symptômes dès l'âge de 2 à 3 mois. Cela peut apparaître soudainement et rendre la peau sèche, squameuse et provoquer des démangeaisons. Au cours des phases de poussées, la peau infectée peut suinter.
  • Lorsque la maladie apparaît plus tard (entre deux ans et jusqu'à la puberté) chez l'enfant, l'éruption est généralement sèche avec des zones squameuses qui démangent. La peau est irrégulière, épaisse et parcheminée.
  • La dermatite atopique chez l'adulte, qui commence habituellement pendant l'enfance, est caractérisée par une peau très sèche, squameuse, aux démangeaisons permanentes.

Les zones du corps les plus concernées chez le bébé sont le visage et le cuir chevelu (plus particulièrement les joues), ainsi que le corps (coudes et genoux).

Chez l'enfant, cela commence souvent sur le corps, au niveau du pli des coudes ou des genoux. Toutefois il n'est pas rare de constater des rougeurs et des irritations sur le cou, les poignets, les chevilles et/ou les plis entre les fesses et les jambes.

La dermatite atopique est aggravée par le grattage car ce phénomène diminue les défenses naturelles de la peau qui s'expose alors aux bactéries, causant notamment des inflammations. Les bébés frottent souvent leur peau contre la literie ou la moquette pour soulager les démangeaisons. Chez l'enfant quel que soit son âge, les démangeaisons peuvent être intenses au point de les empêcher de dormir. Pénible pour les enfants, elle donne également aux parents le sentiment d'être impuissants, ce qui peut ensuite provoquer un stress psychologique. La bonne nouvelle est qu'un traitement efficace et un bon entretien de la peau peuvent beaucoup atténuer la gêne.

Visage de bébé avec une peau squameuse et sujette aux rougeurs.
Les symptômes de la dermatite atopique apparaissent chez le bébé sur le visage et le cuir chevelu.
La peau présente notamment des rougeurs,
Chez le bébé et l'enfant, la peau touchée est souvent sèche, squameuse et démange beaucoup.

Si un doute persiste, demandez conseil à un médecin ou à un dermatologue.


CAUSES & ORIGINES

CAUSES ET ORIGINES POTENTIELLES DE LA DERMATITE ATOPIQUE

Les dermatologues ont identifié plusieurs facteurs à l'origine de l'affection. Par exemple :

Femme utilisant un inhalateur.
Si les parents souffrent de rhume des foins ou d'asthme, leurs enfants peuvent développer une dermatite atopique.
Femme qui tient un nourrisson dans ses bras.
Les petites filles ont plus de risques d'avoir une dermatite atopique que les petits garçons.

  • Si les membres de la famille ont une dermatite atopique, le rhume des foins et/ou de l'asthme. Il y a un lien connu entre ces trois pathologies. Il a été par ailleurs prouvé que si l'un ou l'autre des parents est concerné, leur enfant est plus exposé face à la dermatite atopique. 

  • L'enfant vit dans un pays développé, éventuellement dans une ville, où les polluants sont élevés, ou dans un climat froid. Il est intéressant de constater que les enfants jamaïcains qui vivent à Londres ont deux fois plus de risques de développer une dermatite atopique que ceux qui vivent en Jamaïque.

  • C'est une fille. Les femmes sont un peu plus touchées que les hommes.

  • Sa mère lui a donné le jour à un âge avancé. Il a été prouvé que les bébés nés de mères plus âgées ont une tendance plus prononcée à contracter la dermatite atopique.

Une fois que l'affection est déclarée, il existe un certain nombre de raisons pour que les symptômes empirent ou que des poussées se déclarent. Les personnes atteintes présentent une déficience des facteurs naturels d'hydratation (NMF) (comme les acides aminés), et d'un dysfonctionnement du métabolisme des lipides épidermiques. Cela explique pourquoi leur peau a plus de chance d'être sèche, avec des troubles des défenses de la peau.

Le cercle vicieux de la dermatite atopique

Le problème principal réside souvent dans le caractère chronique et cyclique de la dermatite atopique, représenté par un cercle vicieux.


Ce cycle commence lorsque l'enfant se gratte, ses défenses naturelles sont alors fragilisées.

La prolifération bactérienne, par exemple par le Staphylococcus aureus, est renforcée et provoque des risques d'infection. L'inflammation a alors lieu, ce qui engendre des démangeaisons. Le cycle recommence à zéro.

FACTEURS

AUTRES FACTEURS

Certains aliments, certaines boissons ou certains tissus pourraient être à l'origine de la peau atopique ou contribuer à l'apparition des symptômes :

Ces facteurs incluent :

  • Les tissus comme la laine et le nylon, qui peuvent être abrasifs et favoriser la transpiration
  • Les allergies alimentaires, en particulier les produits laitiers, les noix et les coquillages (consultez votre médecin avant de retirer un aliment du régime alimentaire de votre enfant)
  • Les allergies aux acariens, à la poussière et au pollen
  • Les lessives
  • Le maquillage (bien que les marques destinées aux peaux sensibles doivent suffire)
  • Le tabagisme passif

Une petite fille se gratte le pli du coude.
Les parents doivent éviter les aliments, les matériaux et les textiles déclencheurs chez l'enfant.

SOLUTIONS

GÉRER LES SYMPTÔMES DE LA DERMATITE ATOPIQUE CHEZ L'ENFANT

Il peut être extrêmement pénible pour les parents de voir leurs enfants souffrir : un traitement régulier, adapté et constant peut aider à prévenir l'apparition des symptômes, apaiser la peau en soulageant la douleur et les démangeaisons, réduire le stress émotionnel, éviter les infections et arrêter l'épaississement de la peau.

Cete prise en charge, en plus d'inclure une routine d'entretien de la peau spécifique, devra s'appuyer sur de nouvelles habitudes de vie au quotidien.

En dehors des phases de poussée, l'utilisation quotidienne d'émollients est indispensable.

Émollients

Les émollients (ou hydratants) incluent les lotions, crèmes, crèmes pour le visage et huiles pour le bain et la douche. Ils participent tous à l'hydratation cutanée, qui permet de garder la peau souple et de la protéger des irritants extérieurs. Une utilisation régulière est fondamentale pour l'entretien des peaux à tendance atopique et peut permettre de prolonger les périodes de rémission. Les enfants et bébés ayant la dermatite atopique sur le visage doivent s'appliquer des crèmes hydratantes, spécifiquement adaptées à cette zone, au moins deux fois par jour.

Une main d'adulte applique de la crème sur le visage d'un enfant.
L'utilisation régulière de produits hydratants est importante pour prolonger les phases entre les poussées.

Les ingrédients-clés dans la formule des émollients peuvent inclure :

  • Les acides gras oméga 6 de l'huile d'onagre et de l'huile de pépin de raisin. Ils apaisent et nourrissent la peau tout en restaurant ses défenses naturelles.
  • La licochalcone A (un extrait de la racine de la réglisse). C'est un anti-inflammatoire et antioxydant naturel qui réduit les rougeurs et apaise l'inflammation.

Soin actif

En période de poussée, il convient d'utiliser des émollients associés à des soins corticoïdes topiques. Ces crèmes contiennent habituellement de la cortisone. Des solutions cosmétiques, à utiliser en soin d'attaque, existent également.

Les  corticoïdes sont connus pour leur efficacité et leur action rapide qui permet d'atténuer les démangeaisons lors des périodes de poussées. Des solutions cosmétiques, à utiliser en soin d'attaque et en association éventuellement, existent également.

La Crème Calmante Intensive Eucerin AtopiControl permet de soulager immédiatement les sensations de démangeaison et de limiter la prolifération des bactéries. Elle s’applique localement en phase de poussées de sécheresse cutanée sévère, seule ou en association avec les dermocorticoïdes. Les résultats de la Crème Calmante Intensive ont été démontrés à travers plusieurs études cliniques. Le produit n'a pas vocation à remplacer les corticoïdes.

Mère et enfant assis côte à côte qui se font des câlins.
Il est possible d'utiliser des solutions médicamenteuses pour atténuer les symptômes aigus de la dermatite atopique chez l'enfant.

Conseils supplémentaires pour les parents d'enfants atteints de dermatite atopique sur le visage

Une mère coupe les ongles d'un bébé avec un coupe-ongle.
Il est recommandé de couper court les ongles des enfants afin d'éviter qu'ils ne se grattent trop fort

  • Utilisez de l'eau chaude pour la toilette, et non de l'eau brûlante.
  • Tapotez la peau afin de la sécher à peu près, puis appliquez directement l'émollient.
  • Appliquez l'émollient au moins deux fois par jour.
  • Coupez les ongles courts et réguliers afin que l'enfant ne puisse pas égratigner et transpercer la peau.
  • Mettez des gants en coton à l'enfant la nuit, pour éviter qu'il ne se gratte le visage dans son sommeil.
  • Maintenez la température ambiante fraîche et le taux d'humidité bas.
  • Il peut être bon de donner à l'enfant une poupée à gratter, car cela peut réduire son besoin de gratter sa propre peau.