Imprimer

L'acné en général : Signes, causes et solutions

Dermatose la plus courante dans les pays industrialisés, l'acné vulgaris apparaît généralement pendant la puberté, en même temps que les changements hormonaux, et peut persister à l'âge adulte. Entre 80 et 90 % des jeunes sont touchés à divers degrés par les imperfections et entre 20 et 30 % d'entre eux consultent un médecin. Le nombre d'adultes, notamment de femmes, présentant de l'acné plus tardivement est également en augmentation.


SIGNES ET MANIFESTATIONS

QU'EST-CE QUE L'ACNÉ ?

Illustration graphique de l'acné
Acné : ce qui se passe dans la peau

L'acné rend la peau grasse et cause l'apparition de comédons ouverts (points noirs) et fermés (boutons blancs) sur le visage et, dans de nombreux cas, sur le cou, les épaules, la poitrine et le dos. Lorsqu'elle est modérée ou sévère, elle entraîne l'apparition de rougeurs et la formation de papules et de pustules enflammées. L'acné peut être source de détresse émotionnelle. Elle persiste et entraîne une hyperpigmentation post-inflammatoire (PIH) et/ou elle peut laisser des cicatrices durables.

L'hyperpigmentation post-inflammatoire est une zone cutanée décolorée. Il s'agit d'une réaction de la peau à une inflammation, comme l'acné ou l'eczéma, qui touche plus particulièrement les personnes à la peau foncée. Le phénomène peut s'estomper au fil du temps, mais des traitements dermatologiques et anti-pigmentation peuvent aider à le combattre.

En savoir plus sur l'hyperpigmentation.

L'acné présente trois degrés de gravité :

Image présentant les degrés de gravité de l'acné.

01  Acné légère, aussi appelée acné comedonica.

Image sur les degrés de gravité de l'acné.

02  Acné modérée, aussi appelée acné papulopustulosa.

Image sur les degrés de gravité de l'acné.

03  Acné sévère, aussi appelée acné conglobata.

Les quatre principaux facteurs qui contribuent à la formation de l'acné sont :

Illustration graphique de la séborrhée
Séborrhée
Illustration graphique de l'hyperkératose
Hyperkératose
Illustration graphique de la colonisation microbienne
Colonisation microbienne
Illustration graphique de l'inflammation
Inflammation

01 La séborrhée
Il s'agit d'une surproduction de sébum. Physiologiquement, les glandes sébacées sécrètent une substance grasse connue sous le nom de sébum pour lubrifier les poils et la peau.

De nombreux facteurs, tels que les hormones, le climat, certains médicaments et les prédispositions génétiques, peuvent déclencher la production de sébum.

Une sécrétion de sébum déséquilibrée peut être à l'origine d'une dermite séborrhéique, une dermatose courante qui provoque l'apparition de squames blanches à jaunâtres sur les parties grasses de la peau, comme le cuir chevelu ou l'intérieur des oreilles. En savoir plus sur la dermite séborrhéique.

02 L'hyperkératose 
L'hyperkératose (ou hyperkératinisation) est un épaississement de la couche cornée de l'épiderme (stratum corneum). La chute irrégulière de cellules mortes kératinisées (cornéocytes) obstrue le canal de la glande sébacée et perturbe ou interrompt la libération de sébum.

Lorsqu'il y a surproduction de sébum (séborrhée) et que les cellules mortes restent collées à la peau (hyperkératose), l'accumulation de matière dans le follicule pileux peut entraîner la formation d'un bouchon. Ce bouchon peut faire gonfler la paroi du follicule et produire un comédon fermé (bouton blanc) ou, si le bouchon est proche de la surface, un comédon ouvert (point noir).

03 La colonisation microbienne
Les bactéries qui vivent sur la peau (bactéries propioniques) sont normalement inoffensives, mais lorsqu'elles s'accumulent et colonisent les follicules obstrués, elles entraînent la formation de papules, de pustules, de nodules ou de kystes.

04 L'inflammation
Elle se manifeste sous forme de rougeurs et d'inflammation de la peau. Dans les cas d'acné sévère, la paroi du follicule éclate lors de la dernière phase de l'inflammation, libérant des lipides, des acides gras, des cornéocytes, des bactéries et des fragments de cellules. Cela entraîne une inflammation profonde et étendue des tissus adjacents.

Les causes de l'acné et des imperfections cutanées

Vous ne savez toujours pas si vos symptômes sont liés à l'acné ? Le Test dermatologique peut vous aider à trouver une réponse. Demandez également l'avis d'un médecin ou d'un dermatologue.


CAUSES & FACTEURS DÉCLENCHEURS

LES CAUSES ET LES FACTEURS DÉCLENCHEURS PRINCIPAUX DE L'ACNÉ

On considère que les hormones jouent un rôle dans l'apparition de l'acné, ce qui explique pourquoi elle est fréquente chez les adolescents (bien qu'il soit possible d'avoir de l'acné à tout âge). En raison de l'augmentation des androgènes, qui se produit chez les garçons comme chez les filles lors de la puberté, les glandes sébacées produisent plus de sébum que nécessaire. 

Outre la quantité d'hormones circulantes, la sensibilité accrue des glandes sébacées contribue également au développement de la dermatose.

Bien que l'acné disparaisse naturellement après la puberté dans la plupart des cas,  il est nécessaire de suivre un traitement efficace pour éviter la formation de cicatrices durables.

Les glandes sébacées sont particulièrement sensibles aux hormones. Les femmes souffrant de déséquilibres hormonaux, comme le syndrome de Stein-Leventhal, peuvent donc présenter de l'acné. Le stress psychologique est un facteur qui peut également favoriser son apparition chez la femme adulte.

Les bactéries. Chez les personnes ayant une peau à tendance acnéique, la production excessive de sébum crée un environnement idéal pour la multiplication des bactéries responsables de l'acné (Propionibacterium acnes), normalement inoffensives. Cette multiplication entraîne une inflammation de la peau et la formation de boutons rouges ou contenant du pus. 

Contrairement à ce que certaines croyances laissent entendre, l'acné n'est pas imputable à un manque d'hygiène. Au contraire, un nettoyage excessif réalisé avec des produits agressifs risque d'irriter la peau encore plus.

Garçon à l'air pensif.
L'acné peut être source de détresse émotionnelle. Il est donc essentiel de demander conseil à un dermatologue dès son apparition.
Les bactéries responsables de l'acné
Les bactéries normalement inoffensives responsables de l'acné (Propionibacterium acnes) peuvent se multiplier en raison d'une surproduction de sébum.

Les gènes influenceraient également les risques de développer de l'acné. Si les deux parents ont eu de l'acné, leur enfant aura de fortes chances d'en développer.

De même, si l'un des parents ou si les deux parents ont eu de l'acné à l'âge adulte, il est fort possible que leur progéniture soit également touchée.

Femme prenant un cachet.
Lorsque vous consultez votre médecin pour un problème cutané, informez-le toujours de vos traitements en cours .

Les médicaments. Certains médicaments, tels que les stéroïdes et le lithium, ont été reconnus comme des facteurs déclencherus de l'acné chez certaines personnes.

L'acné fait l'objet de nombreuses croyances qui rendent souvent injustement responsable la personne qui en souffre. On dit par exemple que l'acné est causée par une peau sale, un manque d'hygiène ou une mauvaise hygiène alimentaire, ou encore qu'elle est contagieuse. Ces croyances totalement fausses peuvent entraîner une détresse inutile chez les personnes concernées, qui manquent peut-être déjà de confiance en elles et d'estime de soi. Les dermatologues sont des professionnels capables de discerner la réalité de la fiction.

En savoir plus sur les traitements médicamenteux de l'acné
En savoir plus sur les traitements non médicamenteux de l'acné


FACTEURS EXOGÈNES

LES PRINCIPAUX FACTEURS EXOGÈNES QUI CONTRIBUENT À L'ACNÉ

Certaines habitudes, bien qu'elles ne soient pas la cause directe de l'acné, peuvent en aggraver les symptômes :

  • un régime alimentaire trop riche en glucides d'un certain type (beaucoup de sucre et de farine blanche) ;
  • une consommation excessive de lait de vache et de produits laitiers (à l'exception du fromage) ;
  • la cigarette ;
  • le port de maquillage qui obstrue les pores ;
  • l'application de soins pour la peau comédogènes

Femme mangeant du chocolat.
La consommation d'aliments sucrés peut aggraver les symptômes de l'acné.

Il est essentiel de demander conseil à un dermatologue dès son apparition, même lorsque les symptômes sont légers, car un traitement médical efficace peut prévenir l'aggravation de l'état/ du problème et certaines séquelles, comme les cicatrices.

Le suivi de quelques règles générales s'impose :

  • Lavez-vous le visage à l'eau tiède à l'aide d'un nettoyant approprié (une eau trop chaude ou trop froide peut aggraver le phénomène).
  • Laissez les boutons cicatriser naturellement (en les perçant, vous risquez de faire empirer leur état et de garder des cicatrices).
  • Appliquez uniquement des soins pour la peau non-comédogènes.
  • Portez du maquillage non-comédogène.
  • Démaquillez-vous en fin de journée.
Femme se nettoyant le visage.
Tout problème cutané nécessite de suivre une routine quotidienne de soin de la peau à l'aide de produits appropriés.
L'acné est-elle causée par une mauvaise hygiène ?

SOLUTIONS

LE TRAITEMENT DES SYMPTÔMES DES PEAUX À TENDANCE ACNÉIQUE

Bien qu'il n'existe aucun « remède » pour soigner les peaux grasses à tendance acnéique, les traitements médicamenteux et non médicamenteux peuvent prévenir efficacement la formation de nouveaux boutons et de cicatrices.

Selon la gravité du phénomène, les personnes touchées peuvent suivre une routine de nettoyage, de clarification et de soin en utilisant par exemple la gamme de soins Eucerin DermoPURIFYER, se faire prescrire des traitements médicamenteux, comme des rétinoïdes ou des antibiotiques oraux, ou encore associer soins pour la peau et traitements. Certains médicaments peuvent assécher la peau, un effet secondaire qui peut être compensé par l'application d'un soin hydratant accompagnateur.

Les soins quotidiens doivent inclure un écran solaire adapté aux peaux grasses à tendance acnéique, tel que le Sun Fluide Matifiant SPF 50+ Eucerin.

Régime de soins cutanés pour les peaux acnéiques et à imperfections.