Imprimer
Femme portant un soutien-gorge, se touchant le coude

    Psoriasis Symptômes, causes et solutions

    Le psoriasis est une affection cutanée inflammatoire chronique qui a tendance à suivre des phases de rémission et d'exacerbation. Le type le plus fréquent de psoriasis se caractérise par des « plaques » délimitées roses ou grises et une peau surjacente squameuse de couleur argent. Ces plaques peuvent entraîner une hyperpigmentation localisée. Les symptômes peuvent apparaître à tous les âges, mais ils surviennent plus fréquemment au début de l'âge adulte ou plus tard, vers 50 ou 60 ans.

    PSORIASIS : SIGNES ET SYMPTÔMES

    Les lésions psoriasiques sont biologiquement différentes d'une peau sèche classique (ou xérose) et sont considérées comme étant érythémato-squameuses. Cela signifie que les vaisseaux sanguins et les couches profondes épidermiques sont concernés. Une régénération cellulaire insuffisante déclenche l'apparition de ces plaques. Cette insuffisance est due à plusieurs facteurs :

    Gros plan d'un psoriasis
    Le psoriasis est une maladie chronique qui se caractérise par des « plaques » roses ou grises délimitées.

    • Des réactions inflammatoires dans le derme profond et l'épiderme supérieur
    • Un taux de renouvellement élevé de kératinocytes (le type de cellule principal de l'épiderme)
    • Un cycle de croissance cellulaire de la peau raccourci
    • Un processus de desquamation altéré (la desquamation désigne le processus naturel par lequel la couche la plus à l'extérieure de la peau tombe).

    Types de psoriasis

    Le psoriasis en plaques (psoriasis vulgaris) est la forme la plus fréquente de psoriasis ; il représente 80 % des cas. Il apparaît sous la forme de lésions rouges, la plupart du temps surélevées parce qu'elles sont enflammées. Elles peuvent être recouvertes d'une couche de peau squameuse blanche ou de couleur argent. Ces lésions sont généralement visibles sur des zones comme les genoux et les coudes, le cuir chevelu ou le bas du dos.

    Le psoriasis en gouttes se caractérise par des
    « lésions en forme de goutte » : de petites taches rouges qui apparaissent sur le corps ou les membres. Elles ne sont pas aussi surélevées que les lésions du psoriasis en plaques. Le psoriasis en gouttes peut d'abord apparaître durant l'enfance ou les premières années de l'âge adulte et disparaître soudainement.

    Le psoriasis inversé apparaît sous forme de lésions de couleur rouge vif. Elles ne sont pas rugueuses, mais plutôt douces et brillantes. On les trouve principalement sur les plis de la peau et les zones délicates, comme les aisselles, et d'autres plis au niveau de l'aine, des fesses ou sous la poitrine. Ces zones sont également vulnérables aux irritations à cause des frottements et/ou de la transpiration.

    Le psoriasis pustuleux touche surtout les adultes et se caractérise par de petites cloques de pus blanches (elles ne sont pas infectieuses, car elles sont composées de globules blancs). Ces cloques peuvent être localisées ou étendues et sont entourées d'une peau rougie. 

    Le psoriasis érythrodermique est surtout inflammatoire par nature et touche souvent la plus grande partie de la surface du corps. Les rougeurs cutanées étendues entraînent une desquamation très douloureuse et inconfortable de grandes plaques de peau.

    Mains d'une personne âgée avec des symptômes de psoriasis.
    Des lésions enflammées, surélevées et rouges sont typiques du psoriasis en plaques.
    Coude avec des symptômes de psoriasis.
    Le psoriasis apparaît sous différentes formes dont les caractéristiques diffèrent.

    PSORIASIS : LES CAUSES

    Mère tenant un bébé dans ses bras.
    Le psoriasis peut se transmettre des parents aux enfants.
    Femme à l'air pensif, tenant ses mains devant son visage.
    Évitez le stress : il peut déclencher les symptômes.

    Patrimoine génétique
    Étant donné le nombre de cas de psoriasis au sein des familles, les études montrent que la plupart des cas de psoriasis sont hérités. On pense que certains gènes hérités sont liés au psoriasis, mais le fonctionnement du processus n'est pas encore compris.

    Infections

    Les infections sont souvent liées au développement de symptômes psoriasiques. Les bactéries, plus particulièrement les streptocoques, sont les agents pathogènes les plus fréquemment impliqués. Elles ont un lien avec le psoriasis en gouttes. Bien qu'elle ne soit pas une cause directe du psoriasis, l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) augmente le risque de développer un psoriasis plus grave si une personne en est déjà atteinte. 

    Stress
    Le stress psychologique peut aggraver l'affection. Dans certains cas, il est suffisant pour la déclencher. 

    Prise de médicaments
    Certains médicaments, surtout le lithium, les antipaludiques et les bêta-bloquants, ont des conséquences néfastes sur le psoriasis. L'arrêt soudain d'un traitement avec des corticostéroïdes par voie orale ou appliqués de manière topique peut entraîner des symptômes « de rebond ». Ces derniers peuvent être graves et provoquer une érythrodermie ou un psoriasis pustuleux.

    OPTIONS DE THÉRAPIE TOPIQUE

    Les thérapies topiques du psoriasis incluent principalement des émollients, des produits hydratants, des agents kératolitiques et des corticostéroïdes. Les produits hydratants et les émollients sont surtout efficaces au cours des phases intermédiaires ou de rémission du psoriasis. C'est au cours de la phase kératosique initiale que les agents kératolitiques sont les plus efficaces. Ils peuvent être utilisés en association avec des produits hydratants et des émollients. Les corticostéroïdes topiques sont efficaces, quelle que soit la phase. Néanmoins, ils ne doivent pas être utilisés en continu durant de longues périodes. Il est donc préférable de les garder pour les phases de poussée active (exacerbations).

    Les émollients sont utilisés pour assouplir la couche cornée et réduire les squames superficielles. Ce sont les produits les plus utilisés en dermatologie. Ils génèrent un film occlusif qui réduit la quantité d'eau perdue à cause de l'évaporation de la peau. La couche de surface de la peau, ou couche cornée, peut ainsi être hydratée correctement.

    Les produits hydratants sont des émollients enrichis avec des facteurs naturels d'hydratation (NMF). Les facteurs naturels d'hydratation permettent également de mieux hydrater la couche cornée : ils attirent et retiennent l'eau. Les produits hydratants plus avancés contiennent également du glucoglycérol. Ce dernier accroît l'hydratation des couches cutanées épidermiques profondes en activant le réseau d'hydratation naturel de la peau qui fournit de l'eau aux couches cutanées supérieures.

    Il est important d'utiliser régulièrement des émollients et des produits hydratants, que ce soit en phase de poussée active ou de rémission.

    Les crèmes et baumes plus épais et plus occlusifs doivent être préférés aux lotions : ils sont plus efficaces.

    Illustration graphique de la peau.
    La peau doit être hydratée. Il est recommandé d'utiliser des produits hydratants supplémentaires.
    Illustration graphique de la peau.
    Des produits hydratants plus avancés contiennent des agents actifs qui augmentent l'hydratation.
    Femme appliquant de la crème sur sa jambe.
    Utilisez des produits de soin de la peau adaptés aux peaux sèches, de préférence sans parfum pour éviter les irritations.
    Femme appliquant de la crème sur son coude
    Les corticostéroïdes topiques ont des propriétés anti-inflammatoires.

    Les agents kératolitiques réduisent efficacement les squames des plaques psoriasiques en brisant les matières kératosiques. L'acide salicylique est le plus efficace des composés kératolitiques connus et agit le mieux sur les plaques psoriasiques squameuses ou très épaisses.

    L'urée est un autre agent keratolitique couramment utilisé. Elle entre dans la composition de nombreux produits hydratants, comme la gamme à base d'urée Eucerin. Il s'agit en effet d'un facteur d'hydratation naturel et elle permet de retenir l'eau.

    Les traitements topiques, comme les émollients, les produits hydratants et les agents kératolitiques sont essentiels au traitement du psoriasis. Ils renforcent l'efficacité de n'importe quelle pharmacothérapie systémique. 

    Les corticostéroïdes topiques ont des propriétés anti-inflammatoires. Ils réduisent la vitesse de formation des plaques et atténuent les irritations qui l'accompagnent. Les corticostéroïdes topiques d'activité modérée sont souvent utilisés pour le psoriasis apparaissant sur le visage, les parties génitales ou des zones d'étirement ou de flexion, en association avec d'autres agents topiques, surtout des émollients et des produits hydratants.

    Les analogues de la vitamine D sont souvent l'un des premiers traitements topiques utilisés contre le psoriasis chronique type.